QU’EST-CE QUE LA  GRAPHOTHERAPIE ?

La GRAPHOTHERAPIE est une prise en charge personnalisée de l’enfant, ou, de l’adulte, au niveau de la DYSGRAPHIE, c’est à dire de ses difficultés d’écriture.

 

QU’EST-CE QUE LA  DYSGRAPHIE ?

« Est DYSGRAPHIQUE, un enfant qui souffre de déficience de l’écriture, sans aucun déficit neurologique ou intellectuel justifiant cette déficience »      –  (Ajuriaguerra)

C’est une mauvaise attitude motrice, qualifiée de trouble psychomoteur, souvent associée à la Dyslexie.

Elle doit être diagnostiquée, et peut-être de plusieurs types.

La DYSGRAPHIE peut induire plusieurs types de réaction, tels que blocage psychologique, découragement passif en forme de renoncement, instabilité hyperactive et/ou/ agressive.

La DYSGRAPHIE a plusieurs origines possibles. Prédisposition familiale, terrain anxieux et QI supérieur sont, entre autres, facteurs de DYSGRAPHIE.

QUI EST LE  GRAPHOTHERAPEUTE ?

Le GRAPHOTHERAPEUTE est un auxiliaire paramédical, Psycho-Graphologue en formation de base, et donc spécialiste de l’écriture manuscrite.

Très important: Il saura interpréter l’écriture dans son « pourquoi », par certains signaux directs et volontairement destinés à attirer l’attention…..

Il a ensuite, suivi un enseignement spécifique en GRAPHOTHERAPIE, qualifiant à la rééducation du graphisme.

Il travaille en collaboration avec les Orthophonistes, les Psychologues et Neuropsychologues, les enseignants… etc

QUE FAIRE EN CAS DE DIFFICULTÉ  D’ÉCRITURE ?

Tout d’abord, établir un BILAN DE DYSGRAPHIE, afin d’identifier précisément le type de difficulté et mesurer la vitesse d’écriture, par différents TESTS.

Ensuite, l’ensemble des TESTS sera analysé et chiffré par la Graphothérapeute, afin de définir précisément le PLAN DE REEDUCATION adapté.

QU’EST-CE QUE  LA REEDUCATION ?

Chaque REEDUCATION est une prise en charge personnalisée de l’écriture de l’enfant, ou, de l’adulte, DYSGRAPHIQUE.

La REEDUCATION consiste à rétablir le bon geste, afin d’acquérir habileté, confort et aisance graphique, améliorer la lisibilité, la vitesse d’écriture, et découvrir le plaisir d’écrire. Elle doit toujours être liée à une attention psychologique individualisée, Avant – Pendant – Après…

 

 » Une rééducation est terminée quand l’enfant a acquis le plaisir d’écrire » 

graphotherapie